Le verger conservatoire


chateau
Un patrimoine génétique inestimable à conserver
A l’implantation du Lycée, on découvre les vestiges d’une collection de pommes et de poires dans l’ancien potager du château. Le lycée, déjà intéressé par la filière cidricole les fait examiner par un véritable pomologue, Fernand Bazerque, qui détermine 12 variétés de pommes très rares.
En 1988, cet amoureux de la pomme et du Pays de Bray prospecte et collecte toutes les variétés rares ayant été cultivées dans la région. Le Lycée lui met à disposition une parcelle pour l’implantation de la collection dans la perspective du château.
Ce verger conservatoire compte aujourd’hui plus de 400 variétés (pommes de table et à cidre). La plus grande partie des variétés présentes dans le verger conservatoire sont uniques, certaines sont emblématiques de la région (Pays de Bray, Pays de Caux, Eure, Normandie).
Nouvelles perspectives pour la collection de pommiers
Aujourd’hui ce verger conservatoire basse-tige a plus de vingt cinq ans. Il était donc urgent de replanter un nouveau verger en dupliquant toutes les variétés qu’il était encore possible de sauver.
Depuis cinq ans, quatre parcelles sont consacrées à cet effet, à raison de deux exemplaires de chaque variété. Les jeunes pommiers commencent à donner leurs premiers fruits. Une étude minutieuse des variétés grâce à des enregistrements méthodiques permettent de mieux connaître les aptitudes de ces variétés souvent rares et anciennes, toujours très représentatives du Pays de Bray.
newverger
plan
Principales caractéristiques de la replantation du verger « Fernand Bazerque »
Plantation en basse-tige sur porte-greffe PI 80.
Conduite des arbres en axe central
Etiquetage soigné par sujet (étiquettes gravées).
Tuteurage individuel qui permet un parcours libre entre les pommiers sur les trois parcelles d’exposition.
Une parcelle consacrée aux pieds-mères.
Panneaux d’affichage donnant les principaux détails de la plantation 

panneau

pigeonnier

pommes

pomme2